Le showroom est situé Voie de l'air Pur, 71 à 4052 BEAUFAYS. N'hésitez pas à prendre contact avec nous. Nous vous accueillerons avec plaisir!

Get The perfect Lips

 

 

Le soleil est carrément au rendez-vous pour le moment mais les variations de température aussi. 🥶☀️

Nos lèvres, très sensibles au froid et au soleil, en sont les premières victimes et le baume à lèvres n’a jamais été aussi nécessaire.💄

Pendant la journée, une application répétée de baumes à lèvres est importante!
Cependant, saviez-vous que lorsque nous nous léchons les lèvres, buvons notre tasse de thé ou prenons notre lunch, nous ingérons un grand nombre d’ingrédients chimiques toxiques (plusieurs kilos sur une vie)???
☢️☢️☢️

Malheureusement, ces produits chimiques toxiques sont également présents dans les produits destinés à nos petits loulous. 👶👶👶
Jusqu'à 15% des fillettes de moins de 12 ans utilisent du rouge à lèvres.

Les baumes à lèvres pour enfants sont souvent agrémentés avec des supers goûts fruités et de jolies couleurs amusantes🍓🍒🍉🍍🥝.

Ça ressemble d’ailleurs plus à des jouets ou des bonbons qu’à des baumes fonctionnels.

C’est pourquoi, je vous recommande vivement de jeter un œil sur nos baumes et rouges à lèvres 100% naturels 🌿.

Tous nos produits sont exempts de parabènes, d’huile minérale, PEG, TEA & DEA, OGM, éthoxylates, phthalates, pétrolates, silicones, sulphates, phénoxyéthanol, micro plastiques, parfums synthétiques et colorants.

Voici une liste des baumes à lèvres classés les PLUS TOXIQUES par le site quechoisir.org.

 

©

Ci-dessous, je vous propose un petit résumé à propos des Huiles minérales.

Ces huiles sont des dérivées des hydrocarbures, c’est à dire de la distillation du pétrole, qui est largement utilisé dans l'industrie mécanique comme lubrifiant pour les moteurs mais également dans l'industrie cosmétique où il permet d’assouplir la peau et d’empêcher le dessèchement.

Tout d’abord, les huiles minérales sont néfastes pour l’environnement. Je ne vous apprends rien: on sait que le pétrole, c'est pas ce qu'il y a de mieux pour la planète.

Dans la plupart des baumes à lèvres se trouvent des hydrates de carbone saturés (MOSH – Mineral Oil Saturated Hydrocarbons) et des hydrates de carbones aromatiques (MOAH – Mineral Oil Aromatic Hydrocarbons).

Le danger de ces substances n’est pas encore bien connu. Il y a pourtant de fortes suspicions que les MOAH soient cancérigènes. Les MOSH s’entassent dans les organes pour former des excroissances dans les tissus lymphatiques, le foie et la rate.

Je ne le répèterai jamais assez mais apprenez à lire les étiquettes !

Les MOSH et MOAH ne sont pas explicitement décrits dans la liste des ingrédients, il faut pouvoir les décrypter. Voici une petite liste de composants présents dans la plupart des baumes à lèvres.

 

  • paraffinum liquidum,
  • petrolatum,
  • cera microscristallina,
  • mineral oil,
  • paraffine,
  • Ozokerite,
  • Microcrystalline wax,

Les huiles minérales sont aussi perverses que le sont les silicones et même pires.

Du fait que ces huiles ont un effet occlusif, elles vont empêcher l’évacuation naturelle du sébum et donc l’oxygénation de la peau. 

De plus, les huiles minérales ne sont pas biocompatibles avec la peau. Elles vont donc rester sans être absorbées et n’apporteront aucun effet nutritif.

Ces 2 inconvénients d'occlusion et d'absence de biocompatibilité provoquent un cercle vicieux et une addiction : ces huiles appliquées sur votre peau vous donnent un effet immédiat d’hydratation mais en réalité elles assèchent encore plus votre peau qui n’absorbe pas les ingrédients réellement bénéfiques. Au fil du temps, votre peau ne sera que plus sèche et vous augmenterez donc la dose.

De plus, l’huile minérale est une huile bas de gamme. Elle est poisseuse et grasse. Complètement l’inverse de ce que l’on souhaite retrouver dans nos cosmétiques.

Et pourtant, elle est largement représentée dans les produits de cosmétiques dits "haut de gamme ».

Dans ce cas, méfiance, sachez que parfois vous mettez le prix dans la marque et non dans la qualité du produit.

Les huiles minérales peuvent également se trouver dans d’autres cosmétiques tels que les crèmes solaires, les lotions pour le corps et les déodorants.

Bien que la nocivité des huiles minérales ne soit pas totalement prouvée, le grand danger avec les baumes à lèvres réside dans l'ingestion: ces produits se retrouvent dans le corps à des concentrations nettement plus élevées et exposent donc à plus de risques.

Pour le moment, Il existe seulement des « recommandations »  sur leur utilisation qui sont loin d’être respectées par les grandes marques de cosmétiques. Ces hydrates de carbone sont cependant nettement plus réglementés dans l’alimentation… 

Mieux vaut prévenir que guérir !